D’où peut provenir l’erreur “Internal Server Error”

Vous souhaitez accéder à votre site web et celui-ci n’affiche qu’une page blanche avec inscrit :

Internal Server Error

Souvent cette erreur est accompagnée de la phrase suivante :

The server encountered an internal error or misconfiguration and was unable to complete your request.

Enfin, la fin de l’erreur vous invite à consulter les logs d’erreur de votre serveur afin de vous aider à en identifier la cause

D'où provient cette erreur ?

Cette erreur est une erreur 500. Le code 500 indique un problème interne du serveur alors que celui-ci devait vous renvoyer votre page web.

Certains serveurs, notamment les serveurs IIS proposent une panoplie de déclinaisons de cette erreur afin d’identifier plus facilement le type de problème rencontrés : https://support.microsoft.com/en-us/help/943891/the-http-status-code-in-iis-7-0-iis-7-5-and-iis-8-0

Ici nous allons plutôt nous concentrer sur les causes côté WordPress qui peuvent déclencher cette erreur :

  • Un plugin est en défaut
  • Une erreur avec votre thème
  • Votre installation WordPress est corrompue
  • Votre fichier .htaccess est mal renseigné

Que faire pour résoudre ce problème ?

Si un plugin sur votre installation est en défaut, il vous faudra les désactiver afin d’identifier lequel d’entre eux pose problème :

  • Pour identifier si un plugin est la cause de vos soucis :
    • Connectez-vous en FTP à votre site web
    • Rendez-vous dans le dossier wp-content
    • Identifiez le dossier plugins et renommez-le
    • Si l’erreur disparaît, il s’agit donc bien d’un plugin qui cause votre problème
  • Un fois l’opération précédemment réalisée avec succès, pour identifier LE plugin fautif :
    • Recréez un dossier plugins
    • Transférez un par un les sous-dossiers du dossier renommé vers le nouveau dossier plugins jusqu’à ce que l’erreur réapparaisse. Vous saurez ainsi quel plugin est en faute et pourrez le désactiver ou contacter l’auteur du plugin pour analyser avec lui l’ampleur du problème.
  • Autre méthode : connectez-vous à votre base de données
    • Si nécessaire, temporairement, vous pouvez téléverser un phpmyadmin via (S)FTP : https://www.phpmyadmin.net/downloads/
    • Rendez-vous dans la table wp-options
    • Recherchez le champ option_value et identifiez les lignes qui contiennent  active_plugins
      • Astuce : pour isoler les lignes en question, vous pouvez utiliser cette requête : SELECT *FROM wp_options WHERE option_name = 'active_plugins';
    • Pour chaque plugin, changez dans la valeur a:1:{}par a:0:{}

 

Pour savoir si c’est un thème qui vous pose problème, nous allons remettre le thème par défaut

  • Connectez-vous en (S)FTP à votre site
  • Aller jusqu’au dossier themes dans wp-content et renommez le dossier qui contient votre thème actuel. WordPress utilisera alors le thème par défaut (vous pouvez sinon le télécharger : https://wordpress.org/themes/twentynineteen/ et le déposer sur votre serveur au même endroit)

 

Si votre installation WordPress est corrompue, le plus simple est de redéposer en FTP sur votre serveur web WordPress dans sa bonne version, mais uniquement les dossiers wp-admin et wp-includes afin de ne pas écraser le reste de votre installation.

Enfin, s’il s’agit d’un problème avec le fichier .htaccess (nous en parlions déjà dans cet article), vous pouvez le générer en :

  • Renommant le fichier .htaccess afin dans un premier temps retrouver l’accès à votre site
  • Le recréer en allant, dans votre interface d’administration, dans « Paramètres », puis « Permaliens », et simplement sauvegarder les réglages pour forcer la génération d’un fichier .htaccess valide.

Laisser un Commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer