Que faire lorsque l’erreur ERR_TOO_MANY_REDIRECTS s’affiche sur votre site

Problématique

Vous souhaitez visualiser votre site web ou rentrer sur l’interface d’administration et celui-ci indique

ERR_TOO_MANY_REDIRECTS

Peu importe où vous allez sur votre site web, vous rencontrez toujours le même message.

L’erreur ERR_TOO_MANY_REDIRECTS signifie qu’il y a trop de redirections pour aboutir à la page que vous souhaitez joindre.

Un exemple simple, est d’imaginer que vous souhaitez aller un site que nous appellerons localhost.com
Lorsque vous joignez localhost.com, celui-ci peut vous rediriger (ce n’est pas le cas) vers wp-moon.com.
Wp-moon.com peut lui-même vous rediriger ailleurs…. vers localhost.com.

Vous comprendrez donc le problème : localhost.com vous redirige vers wp-moon.com…. qui lui-même vous redirige vers localhost.com… qui vous redirige une nouvelle fois vers wp-moon.com…. dans un cercle infini.

Pour éviter un blocage et de tourner en rond, le navigateur vous affiche donc ERR_TOO_MANY_REDIRECTS pour vous prévenir du problème.

D'où provient cette erreur ?

Cette erreur peut être déclenchée par plusieurs facteurs :

  • une mauvaise configuration au niveau de votre hébergement
  • une erreur de logique de votre .htaccess
  • une donnée erronée dans vos réglages WordPress
  • un conflit avec un plugin ou un thème

Il convient d’identifier quelle(s) modification(s) ont été effectuées récemment sur votre hébergement, sur les fichiers de votre site web, ou dans vos réglages de WordPress (ou la base de données).

Que faire pour résoudre ce problème ?

Au niveau de votre hébergement, vous devez contrôler votre zone DNS, vérifier qu’elle est correcte au niveau des différentes entrées ou demandez à votre hébergeur d’analyser votre zone.

 

Ensuite, s’il s’agit d’un souci avec le fichier .htaccess (nous en parlons dans cet article), vous pouvez le recréer en :

  • Renommant le fichier .htaccess afin dans un premier temps de voir si vous retrouvez l’accès à votre site
  • En créer un nouveau en vous rendant, dans votre interface d’administration, dans « Paramètres », puis « Permaliens », et sauvegardez les réglages pour générer ce nouveau fichier .htaccess.

Ce type de problème peut se rencontrer notamment lorsqu’une redirection est mise en place lors de l’activation du SSL, pour rediriger le trafic HTTP vers HTTPS.

 

En ce qui concerne les réglages WordPress, la table wp-options sauvegarde des réglages de votre site web, des paramètres pour vos thèmes, plugins…
Parmi tous ces éléments, il y a l’URL de votre site web, qui va nous intéresser.

  • Connectez-vous à votre base de données
  • Temporairement, si besoin, vous pouvez téléverser un phpMyAdmin par un client (S)FTP sur votre site https://www.phpmyadmin.net/downloads/
  • Allez dans la table wp-options
  • Essayez d’identifier si le paramètre siteurl est bien présent et renseigné avec l’URL de votre site
  • Si ce n’est pas le cas (mais que le paramètre existe ; sinon le problème nécessitera une recherche approfondie de la cause), exécutez la requête suivante :
    INSERT INTO `wp_options` VALUES (1,0,'siteurl','https://monsite.com/','yes')
    où https://monsite.com est à remplacer par l’URL de votre site

Si votre site est de nouveau accessible, il vous faudra effectuer avant tout une sauvegarde de celui-ci (surtout la base de données), mais il vous sera nécessaire de rechercher la cause qui a déclenché ce problème. Il sera peut-être nécessaire d’effectuer une analyse poussée de votre site web afin d’en identifier les faiblesses ou failles potentiellement exploitées.

 

Si un plugin sur votre site web est en erreur, il est possible de les désactiver afin d’identifier lequel est la cause de vos soucis :

  • Pour vérifier si un plugin est en cause :
    • Connectez-vous avec un client (S)FTP à votre site web
    • Allez dans le dossier wp-content
    • Trouvez le dossier plugins et changez son intitulé
    • Si l’erreur n’est plus présente, il s’agit donc bien d’un plugin qui engendre votre blocage
  • Un fois l’action précédemment réalisée avec succès, pour identifier LE plugin en cause :
    • Recréez un dossier appelé plugins
    • Déplacez un par un les sous-dossiers du dossier que vous avez renommé vers ce dossier “plugins” jusqu’à ce que l’erreur survienne de nouveau. Vous saurez ainsi quel plugin est fautif et pourrez le désactiver ou essayer de joindre l’auteur du plugin pour travailler avec lui sur le problème.
  • Autre méthode : accédez à votre base de données
    • Temporairement, si besoin, vous pouvez téléverser un phpmyadmin via (S)FTP : https://www.phpmyadmin.net/downloads/
    • Cherchez et rendez-vous dans la table wp-options
    • Identifiez le champ option_value et isolez les lignes qui contiennent active_plugins
      • Astuce : pour mettre en avant les lignes en question, vous pouvez lancer cette requête : SELECT *FROM wp_options WHERE option_name = 'active_plugins';
    • Pour chaque plugin, remplacez dans la valeur a:1:{}par a:0:{}

 

Pour savoir si c’est un thème qui bloque, nous vous proposons de remettre le thème par défaut de WordPress

  • Connectez-vous avec un client (S)FTP à votre site
  • Descendez l’arborescence jusqu’au dossier themes dans wp-content et renommez le dossier du thème qui est celui utilisé pour votre site web. WordPress chargera alors le thème par défaut (vous pouvez si besoin le télécharger : https://wordpress.org/themes/twentynineteen/ et le téléverser sur votre serveur dans le dossier theme de wp-content).

Une dernière piste, non évoquée ici mais qui peut être utile (et parfois même proposée par le navigateur web lui-même), est de supprimer les cookies de votre navigateur et de re-essayer d’accéder à votre site web. Nous vous invitons à consulter l’aide de votre navigateur web pour identifier la procédure à exécuter.

Laisser un Commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer